Tout sur Tout

Les risques liés à la vente ou à l’achat d’un véhicule d’occasion

Les formalités de cession d’un véhicule sont importantes à respecter par chacune des parties sinon celles-ci s’expose une situation d’illégalité qui peut entraîner des amendes.

Cependant ces formalités ne sont pas les seules qu’il faut respecter lors de la cession ou de l’acquisition d’un véhicule. En effet, avec l’avènement des sites de petites annonces, les particuliers ont pu profiter d’un plus grand nombre d’offre et de prix plus attractifs mais cette tendance a également profité à certaines personnes mal intentionnées.

Ceux qui ont récemment vendu un véhicule le savent, internet est plein d’escrocs en tous types qui rivalisent d’imagination pour arriver à leurs fins. Acheteurs et vendeurs sont généralement sollicités à de nombreuses reprises par ces professionnels de l’arnaque.

Certaines des techniques les plus utilisées sont les suivantes :

Le chèque de banque falsifié

Le paiement en espèces est interdit pour le règlement des transactions supérieures à 1000euros. Malgré l’apparition de solutions de paiement sécurisé, le chèque de banque est aujourd’hui encore le moyen le plus répandu pour le règlement des transactions entre particuliers.

Pourtant ce moyen de paiement est facilement falsifiable et les escrocs ne le savent que trop bien. Les copies sont souvent proches de la perfection et le temps que la supercherie soit découverte l’escroc et la voiture ont disparu.

Cette escroquerie est particulièrement douloureuse pour ses victimes car les montants sont élevés et les victimes ne peuvent généralement prétendre à aucune compensation : d’après la loi elles ont acceptées le faux chèque de leur plein gré.

L’annonce en copier-coller

Cette technique qui s’attaque aux acheteurs de véhicules d’occasion consiste à effectuer un copier-coller d’une vraie annonce. Cette annonce est ensuite déposée sur un site de petites annonces et lorsqu’un acheteur est intéressé l’escroc invente un prétexte pour lui demander un acompte, souvent une faible somme. Une fois l’acompte versé, l’escroc disparait dans la nature.

Un prix trop attractif

Cette fois ci l’annonce et la voiture sont vraies mais le prix indiqué est bien trop beau pour être vrai. Pensant réalisé la bonne affaire, l’acheteur accepte de versé un acompte pour s’assurer de la priorité sur le véhicule. Là encore l’escroc disparait dès qu’il a reçu l’argent.

Prudence donc lorsque vous souhaitez acheter ou vendre un véhicule d’occasion car les escrocs connaissent les faiblesses d’internet en matière de sécurité et profitent de cette situation.