Tout sur Tout

Déterminisme et liberté

Il y a un problème fondamental avec la non-existence de Dieu. Si Dieu n’existe pas alors le monde est déterminé. Si le monde est déterminé alors tous les agents opèrent selon le mécanisme des lois de la nature. Par conséquent, la liberté est une illusion.

Je suis toujours frappé par l’argumentation athée. Ils sont persuadés qu’ils sont réellement libres quand ils disent : « Dieu n’existe pas, nous sommes donc libres » Non, pas du tout en fait ! Si Dieu n’existe pas, alors même cette phrase : « Dieu n’existe pas » est un non-sens. Car dans un monde déterminé, chaque affirmation, chaque mouvement, est la suite logique d’un processus aveugle. Il n’y a donc aucune fondation pour affirmer quoi que ce soit de rationnel dans un tel monde.

Seule la liberté rend la rationalité possible. S’il n’y a pas de liberté, alors personne ne peut choisir de croire quelque chose en vertu des bonnes raisons qui existent pour attester cette croyance. Personne ne peut choisir entre une bonne et une mauvaise idée. On croit seulement quelque chose parce qu’on a été prédéterminé à le faire.

C’est pourquoi il est très bizarre d’entendre argumenter quelqu’un en faveur du déterminisme. En effet, quand bien même il aurait raison, cette croyance (puisque c’en est une) est la conséquence de conditions qui ont causées cette croyance. Dans cette perspective, « nous sommes déterminés à croire au déterminisme ». Et il est absurde de vouloir prouver son point de vue.

Sans croyance en Dieu, nous sommes déterminés à croire dans le déterminisme. C’est tout à fait irrationnel. Donc, paradoxalement, s’il n’y a pas de liberté, personne ne pourrait le savoir, parce qu’on ne pourrait pas avoir de bonnes raisons d’y croire.